Compilation des vidéo prise par les membres de l’ACAPEC .
La centrale de production de bitume de la société  L&L n’est pas en règle.
Les dispositifs de sécurité humain et environnementaux ne sont pas installé…
mais pourtant, en toutes impunités,  ils produisent du bitume en quantité pour alimenter leurs différents chantiers publique ….

Vidéos prises sur le site le 24 Mars 2021

Vidéos prises sur le site le 29 Mars 2021

Vidéos prises sur le site le 30 Mars 2021

Vidéos prises sur le site le 31 Mars 2021

Les routes du Silence

production: TACT Production – Nezha Drissi-Cohen
Réalisation: Jean-Luc Cohen, Arnaud Jouve, Louis Bastin
À travers l’exemple de la toxicité du bitume, ce film donne à voir les mécanismes de la prévention des maladies professionnelles et en particulier les cancers professionnels, ainsi que la complexité du processus de reconnaissance de ces maladies. Il s’agit ici de rendre compréhensibles les obstacles et le difficultés qui entravent l’amélioration d’une réglementation pour un travail donné.

Bitume: plus de 90.000 travailleurs exposés à ses dangers

En 2012, une entreprise de travaux publics avait été condamnée pour faute inexcusable, après la mort d’un ses ouvriers d’un cancer de la peau. Il était au contact du bitume. Depuis, les choses évoluent très doucement mais le statut de maladie professionnelle n’existe pas. Près de 93.000 travailleurs seraient exposés au quotidien à ces résidus de pétrole brut. L’agence nationale de sécurité sanitaire recommande de se protéger. Mais dans les faits, c’est rarement le cas.